Les avantages d’un investissement forestier

Les avantages d’un investissement forestier

À l’heure où il est impératif de sauvegarder les forêts ou de les exploiter de manière durable, l’État offre de belles opportunités en y investissant. Acquérir une parcelle donne accès à des avantages d’ordre fiscal et à des retombées financières au bout d’un certain temps. Voilà les avantages de l’investissement forestier.

Réduction de l’Impôt sur le Revenu (IR)

Tout investisseur a à sa disposition plusieurs entités ou manières de pouvoir acquérir une parcelle de forêt. Il y a l’achat direct, mais il y a aussi la possibilité de passer par des groupements (GFF ou SEF ou GIEEF). Comme pour l’investissement immobilier en « pierre papier », il s’agit d’acquérir des parts.

Une fois sa parcelle achetée, il est possible de bénéficier d’un programme de réduction de son IR à hauteur de 18 % à 25 %. Mais avant d’y accéder, il est nécessaire de remplir certaines conditions liées à la politique de gestion durable de l’État. En effet, il faut déjà avoir possédé sa parcelle pendant au moins huit ans. Il faut savoir que les groupements forestiers peuvent également émettre de nouvelles parts. Les avantages fiscaux ne sont accessibles que si les investisseurs optent pour ces dernières. Donc, en cas de rachat de parts, il n’y aura pas de réduction d’impôt à la clé. Il ne faut pas oublier aussi que cette exonération est plafonnée à 5700 euros par an par individu.

Des allégements de l’IFI

Comme pour son prédécesseur (l’ISF), l’Impôt sur la Fortune Immobilière peut aussi être impacté par l’investissement forestier. L’abattement total peut s’élever à 75 % au moment de faire ses comptes dans le cadre de cet IFI. Mais comme précédemment, il faut respecter certains engagements :

  • Établir une gestion durable de 15 ans
  • Garder la possession de sa propriété pendant 30 ans avec obligation de bilan tous les 10 ans. Cette durée de possession passe à 2 ans si c’est une part en groupement forestier.

Une source de revenu sur le long terme

Bien sûr, exploiter une forêt peut devenir un business lucratif. Comme le propriétaire devra faire un plan de gestion pour espérer recevoir les avantages fiscaux, il devra alors établir un véritable business plan. Il faut savoir qu’il y a plusieurs manières de tirer des bénéfices d’une parcelle de forêt. Il y a notamment la chasse et la pêche, les balades et autres activités ludiques, mais la plus courante, c’est la coupe du bois. Les rendements ne sont pas très attractifs, certes, mais combiné avec les mesures de défiscalisation, ça permet de faire beaucoup de bien à son portefeuille. C’est sur crpfnorpic.fr que ça se passe pour se lancer !

En résumé alors, les avantages liés à l’investissement forestier sont surtout au niveau de la fiscalité. Ce sont des milliers d’euros d’économie qui sont en jeu. Cependant, il va falloir être patient, car les résultats sont à long terme.

Back to top